Exportation

Vue d’ensemble

Maintenant que votre jeu fonctionne, vous voulez surement le partager. Seulement, demander à ses amis de télécharger Godot pour ouvrir votre projet, ce n’est pas très pratique. À la place, vous pouvez exporter votre projet, en le convertissant en un « package » pouvant être exécuté par n’importe qui.

La façon dont vous exportez votre jeu dépend de la plateforme visée. Dans ce tutoriel, vous allez apprendre comment exporter le jeu « Dodge the Creeps » pour un panel de plateformes. Pour cela, nous devons déjà faire plusieurs modification sur la manière dont fonctionne le jeu.

Note

Si vous n’avez pas encore créé « Dodge the Creeps » vous même, lisez Votre premier jeu avant de continuer ce tutoriel.

Préparation du projet

Dans « Dodge the Creeps », nous avons utilisé les commandes du clavier pour déplacer le personnage du joueur. Cela convient bien si votre jeu est joué sur un ordinateur, mais sur un téléphone ou une tablette, vous devez gérer l’entrée de l’écran tactile. Parce qu’un événement de clic peut être traité de la même façon qu’un événement de toucher de l’écran tactile, nous allons convertir le jeu vers un style de commande clic-déplacement.

Par défaut, Godot émule l’entrée de la souris à partir de l’entrée tactile. Cela signifie que si quelque chose est codé pour se produire lors d’un événement souris, le toucher le déclenchera également. Si vous souhaitez désactiver cette fonction pour quelque raison que ce soit, ou émuler le toucher à partir de l’entrée de la souris, vous pouvez le faire dans les « Paramètres du projet » sous Dispositifs d’entrée et Pointing

../../_images/export_touchsettings.png

Avant de changer la méthode d’entrée, dans les paramètres du projet, allez dans Display, puis cliquez sur Window. Dans les options Stretch, réglez Mode sur « 2d » et Aspect sur « keep ». Cela permet de s’assurer que le jeu se mette à l’échelle uniformément sur des écrans de différentes tailles.

../../_images/export_stretchsettings.png

Nous devons ensuite modifier le script Player.gd pour changer la méthode d’entrée. Nous allons supprimer les entrées de touches du clavier et faire avancer le joueur vers une « cible » définie par l’événement de toucher (ou de clic).

Voici le script complet pour le joueur, avec des commentaires détaillant ce que nous avons changé :

extends Area2D

signal hit

export var speed = 400
var velocity = Vector2()
var screen_size
# Add this variable to hold the clicked position.
var target = Vector2()

func _ready():
    hide()
    screen_size = get_viewport_rect().size

func start(pos):
    position = pos
    # Initial target is the start position.
    target = pos
    show()
    $CollisionShape2D.disabled = false

# Change the target whenever a touch event happens.
func _input(event):
    if event is InputEventScreenTouch and event.pressed:
        target = event.position

func _process(delta):
    # Move towards the target and stop when close.
    if position.distance_to(target) > 10:
        velocity = (target - position).normalized() * speed
    else:
        velocity = Vector2()

# Remove keyboard controls.
#    if Input.is_action_pressed("ui_right"):
#       velocity.x += 1
#    if Input.is_action_pressed("ui_left"):
#        velocity.x -= 1
#    if Input.is_action_pressed("ui_down"):
#        velocity.y += 1
#    if Input.is_action_pressed("ui_up"):
#        velocity.y -= 1

    if velocity.length() > 0:
        velocity = velocity.normalized() * speed
        $AnimatedSprite.play()
    else:
        $AnimatedSprite.stop()

    position += velocity * delta
    # We don't need to clamp the player's position
    # because you can't click outside the screen.
    # position.x = clamp(position.x, 0, screensize.x)
    # position.y = clamp(position.y, 0, screensize.y)

    if velocity.x != 0:
        $AnimatedSprite.animation = "right"
        $AnimatedSprite.flip_v = false
        $AnimatedSprite.flip_h = velocity.x < 0
    elif velocity.y != 0:
        $AnimatedSprite.animation = "up"
        $AnimatedSprite.flip_v = velocity.y > 0

func _on_Player_body_entered( body ):
    hide()
    emit_signal("hit")
    $CollisionShape2D.set_deferred("disabled", true)

Exporter des modèles

Pour exporter, vous devez télécharger les modèles d’exportation à partir du site http://godotengine.org/download. Ces modèles sont des versions optimisées du moteur sans l’éditeur, pré-compilées pour chaque plate-forme. Vous pouvez également les télécharger dans Godot en cliquant sur Éditeur -> Gérer les modèles d’exportation :

../../_images/export_template_menu.png

Dans la fenêtre qui apparaît, vous pouvez cliquer sur « Télécharger » pour obtenir la version du modèle qui correspond à votre version de Godot.

../../_images/export_template_manager.png

Note

Si vous mettez à jour Godot, vous devez télécharger les modèles qui correspondent à la nouvelle version ou vos projets exportés risquent de ne pas fonctionner correctement.

Réglages d’export par défaut

Ensuite, vous pouvez configurer les paramètres d’exportation en cliquant sur Projet -> Exporter :

../../_images/export_presets_window.png

Créez un nouveau préréglage d’exportation en cliquant sur « Ajouter…. » et en sélectionnant une plate-forme. Vous pouvez faire autant de préréglages que vous le souhaitez avec des paramètres différents.

Au bas de la fenêtre se trouvent deux boutons. « Export PCK/ZIP » ne crée qu’une version compressée des données de votre projet. Cela n’inclut pas d’exécutable, le projet ne peut pas donc pas être exécuté seul.

Le deuxième bouton, « Export Project », crée une version exécutable complète de votre jeu, comme un .apk pour Android ou un .exe pour Windows.

Dans les onglets « Ressources » et « Fonctionnalités », vous pouvez personnaliser la manière dont le jeu est exporté pour chaque plate-forme. Nous pouvons laisser ces réglages tels-quels pour l’instant.

Exporter par plateforme

Dans cette section, nous passerons en revue le processus pour chaque plate-forme, y compris tout logiciel ou pré-requis supplémentaire dont vous aurez besoin.

PC (Linux / macOS / Windows)

L’exportation vers les plates-formes PC fonctionne de la même manière sur les trois systèmes d’exploitation pris en charge. Ouvrez la fenêtre d’exportation et cliquez sur « Ajouter… » pour créer le(s) pré-réglage(s) que vous voulez faire. Cliquez ensuite sur « Exporter le projet » et choisissez un nom et un dossier de destination. Choisissez un emplacement à l’extérieur de votre dossier de projet.

Cliquez sur « Enregistrer » et le moteur compilera les fichiers d’exportation.

Note

Lors de l’exportation pour MacOS, si vous exportez sur un ordinateur MacOS, vous obtiendrez un fichier .dmg”, alors que l’exportation sous Linux ou Windows produit un `.zip”. Dans les deux cas, le fichier compressé contient un fichier MacOS `.app que vous pouvez double-cliquer et exécuter.

Note

Sous Windows, si vous voulez que votre exécutable exporté ait une icône différente de celle par défaut, vous devez la changer manuellement. Voir : Changer l’icone de l’application pour windows.

Android

Astuce

Les appareils mobiles sont dotés d’une grande diversité de caractéristiques. Dans la plupart des cas, les paramètres par défaut de Godot fonctionneront, mais le développement mobile est parfois plus artistique que scientifique, et vous aurez peut-être besoin d’expérimenter et de chercher de l’aide pour que tout fonctionne.

Avant de pouvoir exporter votre projet pour Android, vous devez télécharger le logiciel suivant :

Lorsque vous lancez Android Studio pour la première fois, cliquez sur Configure -> SDK Manager et installez « Android SDK Platform Tools ». Ceci installe l’outil en ligne de commande adb que Godot utilise pour communiquer avec votre appareil.

Créez ensuite une keystore de débogage en exécutant la commande suivante sur la ligne de commande de votre système :

keytool -keyalg RSA -genkeypair -alias androiddebugkey -keypass android -keystore debug.keystore -storepass android -dname "CN=Android Debug,O=Android,C=US" -validity 9999

Cliquez sur Éditeur -> Paramètres de l’éditeur dans Godot et sélectionnez la section Export/Android. Ici, vous devez définir les chemins d’accès aux applications Android SDK sur votre système et l’emplacement du keystore que vous venez de créer.

../../_images/export_editor_android_settings.png

Vous êtes maintenant prêt à exporter. Cliquez sur Projet -> Exporter et ajoutez un pré-réglage pour Android (voir ci-dessus).

Cliquez sur le bouton « Exporter le projet » et Godot construira un APK que vous pourrez télécharger sur votre appareil. Pour ce faire utilisez ceci sur la ligne de commande :

adb install dodge.apk

Note

Il se peut que votre appareil nécessite d’être en mode développeur. Consultez la documentation de votre appareil pour plus de détails.

Si votre système le prend en charge, la connexion d’un appareil Android compatible fera apparaître un bouton « Déploiement en un clic » dans la zone des boutons de test de Godot :

../../_images/export_android_oneclick.png

Cliquez sur ce bouton pour construire l’APK et le copier sur votre appareil en une seule étape.

iOS

Note

Vous devez impérativement disposer d’un ordinateur macOS avec Xcode installé pour exporter vers iOS.

Avant d’exporter, il y a quelques paramètres que vous devez remplir pour que le projet puisse être exporté avec succès. Tout d’abord, l“« App Store Team Id », que vous pouvez trouver en vous connectant à votre compte de développeur Apple et en consultant la section « Membership ».

Vous devez également fournir des icônes et des images pour l’écran d’accueil comme indiqué ci-dessous :

../../_images/export_ios_settings.png

Cliquez sur « Exporter le projet » et sélectionnez un dossier de destination.

Une fois que vous avez exporté le projet avec succès, vous trouverez les dossiers et fichiers suivants qui ont été créés à l’emplacement que vous avez choisi :

../../_images/export_xcode_project_folders.png

Vous pouvez maintenant ouvrir le projet dans Xcode et compiler le projet pour iOS. La procédure de compilation Xcode dépasse le cadre de ce tutoriel. Voir https://help.apple.com/xcode/mac/current/#/devc8c2a6be1 pour plus d’informations.

HTML5 (web)

Cliquez sur « Exporter le projet » sur le pré-réglage HTML5. Nous n’avons pas besoin de modifier les paramètres par défaut.

Quand l’exportation s’achève, le dossier de sortie devrait ressembler à ceci :

../../_images/export_web_files.png

L’affichage du fichier .html dans votre navigateur vous permet de jouer au jeu. Cependant, vous ne pouvez pas ouvrir le fichier directement, il doit être servi par un serveur web. Si vous n’en avez pas sur votre ordinateur, vous pouvez utiliser Google pour trouver des suggestions spécifique à votre système d’exploitation.

Pointez votre navigateur à l’URL où vous avez placé le fichier html. Vous devrez peut-être attendre quelques instants pendant que le jeu se charge avant de voir l’écran titre.

../../_images/export_web_example.png

La fenêtre de la console sous le jeu vous indique si quelque chose ne va pas. Vous pouvez la désactiver en désactivant « Exporter avec débogage » lorsque vous exportez le projet.

Note

Le support des navigateurs pour WASM n’est pas très répandu. Firefox et Chrome le supportent tous les deux, mais il se peut que vous trouviez encore des choses qui ne fonctionnent pas. Assurez-vous d’avoir mis à jour votre navigateur à la version la plus récente, et signalez tout bogue que vous trouvez sur le répertoire Github de Godot.