Introduction

Cette série de tutoriels vise à illustrer les workflows prévu par Godot, c’est à dire les « meilleures pratiques » pour définir l’API de son jeu. Godot permet une grand flexibilité dans la façon de concevoir le code et la structure de scène d’un projet. Chaque méthode aura ses propres avantages et inconvénients, de sorte que la description des meilleures pratiques devrait aider les utilisateurs à se sentir moins confus au fur et à mesure qu’ils approfondissent l’exploration de la profondeur de Godot.

Cette série est également conçu pour aider les utilisateurs a pensé au meilleur façon de raisonner sur les meilleures pratiques. Il serait impossible de donner un aperçu complet de ce qu’il faut faire pour toute décision de conception arbitraire. Ainsi, chaque article décompose les problèmes en questions fondamentales qu’ils posent, suggère les solutions disponibles, analyse les avantages et les inconvénients de chaque option, puis souligne la meilleure ligne de conduite à adopter en fonction des circonstances.

Bien que les articles de cette série soient en grande partie thématiques, il est recommandé aux utilisateurs de commencer par l’article Mais que sont les classes Godot ?. C’est à partir de là que les « meilleures pratiques » pour le reste du moteur deviendront plus claires, basées sur les pratiques établies en matière de POO.